Nutrition

Chaque type d’aliment a des effets spécifiques sur votre corps.

Pour être en bonne santé et avoir de l’énergie, vous devez manger de tout.

Un bon repère est de diviser votre assiette en 3 :

  • 1/3 de protéines (viande, poisson, oeuf),
  • 1/3 de légumes (de préférence verts) et
  • 1/3 de sucres lents (riz, pâtes, pommes de terres, haricots blancs, etc.).

Adopter un régime végétalien (ou Vegan) par exemple est une mauvaise idée et devra être accompagné de suppléments car certains nutriments (La vitamine B12 notamment) présents dans la viande sont indispensables au bon fonctionnement du corps humain.

Il existe de nombreux régimes à la mode et chacun a de bons arguments pour vous convaincre d’y adhérer.

Chacun de ces régimes a ses spécificités : sans gluten, paléo, faible en glucides, végétarien, etc.

Franchement, je ne sais pas lequel est le meilleur.

A mon avis, aucun — sauf en marketing, de ce côté là, ils sont tous bons.

Mais il y a une chose sur laquelle tous ces régimes s’accordent : vous devez éviter les éléments transformés.

S’il y a un régime que je vous conseille, c’est celui-ci : mangez de tout, mais préférez les aliments naturels, que vous pouvez trouver en l’état dans la nature.

Et préparez-les vous-même : moins ils passent de temps dans votre frigo, moins ils sont cuits, et plus ils sont riches en nutriments.

Si vous souhaitez réduire vos apports caloriques pour maigrir, la meilleure façon de procéder est de limiter le sucre.

Le sucre est une importante source de calories et n’apporte pas grand chose à l’organisme d’un point de vue nutritionnel.

Si vous n’en mangez plus, le sucre ne vous manquera pas.

Ce n’est par contre pas le cas des lipides, c’est à dire les graisses, qui elles sont utilisées notamment par votre cerveau.

Même si les lipides représentent une source importante de calories, ne faites pas l’erreur de les supprimer de votre alimentation.

Vous en avez besoin, surtout si vous faites travailler votre cerveau, comme tout bon créatif.

Mieux vaut manger gras — des poissons gras, de l’huile d’olive, des noix, etc. — que sucré — sucre blanc, pâtisseries, biscuits, etc.

Les fruits peuvent être consommés — ils contiennent des nutriments intéressants — mais à faible dose — ils contiennent tout de même du sucre.

Mangez plus de légumes que de fruits.

Ne comptez pas sur votre volonté

Vous voulez manger correctement, peut-être même perdre du poids ?

Ne comptez pas sur votre volonté pour y arriver.

Aujourd’hui, alors que vous êtes motivé, c’est facile de vous dire que votre volonté vous permettra de tenir.

Mais lorsque vous serez fatigué, que vous rentrerez d’une journée difficile, ça le sera moins.

Mon conseil : ne surestimez pas votre volonté.

Nous avons tous une volonté limitée.

Tenir pendant quelques minutes, ce n’est pas un problème. Mais tenir 24h/24 tout au long de la semaine, c’est très, très compliqué.

Si vous voulez manger sainement, utilisez votre volonté seulement pendant la durée de vos courses hebdomadaires.

N’achetez que des produits frais, non transformés et sains.

Vous n’avez qu’une heure à tenir. Une heure pendant laquelle être fort et ne pas craquer.

Le reste de la semaine, s’il n’y a que de bons aliments chez vous, vous n’avez plus à compter sur votre volonté pour manger correctement.

Vous ne pouvez pas faire autrement.

Modifiez votre environnement

Si vous avez un saladier rempli de sucreries sur la table de la cuisine, qu’allez-vous grignoter dès que vous aurez un petit creux ?

Des sucreries bien entendu.

En modifiant votre environnement, il vous sera plus facile de prendre de bonnes habitudes alimentaires.

Faites en sorte que les meilleurs aliments soient en vue et à portée de main : remplacez les sucreries sur la table par des pommes.

Dans les placards, mettez au premier rang les produits sains et, si vous en avez, placez les produits moins diététiques dans les endroits les plus difficiles d’accès.

Ces simples changements dans votre environnement auront un impact énorme sur votre alimentation.

Et toujours sans avoir recours à votre volonté.

Ne soyez pas extrémiste

Une fois que vous aurez instauré de bonnes habitudes nutritionnelles à la maison, ne soyez pas extrémistes.

Si vous sortez au restaurant avec des amis, si vous allez manger chez vos parents : faites vous plaisir.

Mangez tout ce que vous voulez, ne vous privez pas et ne culpabilisez pas.

Vous mangez sainement à la maison alors, de temps en temps, si vous faites un écart, ça n’a aucune importance.