Vous n’échouez jamais. Soit vous réussissez, soit vous apprenez.

Vous lancer dans un projet comporte des risques. Oui, votre projet risque de ne pas fonctionner. Il y a des chances que vous n’arriviez pas jusqu’au bout ou qu’il ne rencontre pas le succès que vous espériez. Mais la peur de l’échec ne doit pas être un frein. Si vous avez une idée, lancez-vous dès aujourd’hui. Et si votre projet ne se concrétise pas, s’il n’est pas accueilli comme vous l’espériez, ne le voyez pas comme un échec. Un échec ne devient un échec que si vous le voyez comme un échec. Au lieu de ça, voyez-le comme une opportunité. Une opportunité d’apprendre de vos erreurs, une …

Acceptez de régresser pour progresser

A chaque fois que vous apprendrez quelque chose de nouveau, vous passerez par une phase difficile. Une période pendant laquelle vous aurez l’impression de régresser, l’impression que tout s’embrouille dans votre tête. C’est inconfortable, c’est démotivant, c’est difficile, mais n’abandonnez pas. A court terme, c’est difficile, oui. Mais, à long terme, vos efforts paieront et vous en toucherez les bénéfices. Habituez-vous à voir à long terme. Acceptez les situations inconfortables temporaires. Apprenez à les aimer, à les provoquer même. Cet état d’esprit transformera votre vie.

Remplacez vos objectifs par des systèmes

Plutôt que de vous fixer un objectif, Mieux vaut mettre en place un système. Par exemple, Un objectif serait de dire : « Je vais publier un livre d’ici la fin de l’année ». A la place de cet objectif, vous pouvez mettre en place un système : Chaque jour, vous vous levez, vous buvez un grand verre d’eau, vous vous préparez un café, vous fermez la porte de votre bureau derrière vous et vous commencez à écrire. D’autres exemples : Plutôt que de vous dire : « Je vais devenir riche », mettez en place un système pour investir régulièrement. Plutôt que de vouloir gagner un marathon, prenez l’habitude de …

1 heure de marche quotidienne

Le soir, après votre journée de travail, plutôt que de rentrer chez vous, prenez une heure pour aller marcher. L’idéal est d’être seul et dans la nature mais faites du mieux que vous pouvez : si vous n’avez pas le choix, marchez en ville et accompagné. Prenez avec vous un carnet et un crayon. Ce carnet vous permettra de prendre des notes car, souvent, cette balade fera naitre des idées créatives dans votre esprit. Oubliez volontairement votre smartphone. Vous n’en avez pas besoin. Prenez par contre un appareil photo et photographiez tout ce qui attire votre attention. Votre appareil vous aidera à être dans le moment présent, …

Augmenter votre niveau d’énergie transformera votre vie et celle de vos proches

Les gens préfèrent côtoyer une personne pleine d’énergie, qui travaille sur des projets intéressants, plutôt qu’une personne qui n’a aucune énergie et passe tout son temps libre affalé sur son canapé. La nature nous a conçu ainsi. Nous sommes programmés, depuis des milliers d’années, pour nous rapprocher des personnes qui peuvent nous protéger, nous aider à avancer, nous guider. En augmentant votre niveau d’énergie, vous deviendrez plus attirant, plus intéressant. Votre vie sociale s’améliorera, votre vie amoureuse également, votre vie de famille aussi, tout comme votre carrière professionnelle. Votre énergie améliorera votre vie mais aussi celle de votre entourage. Votre énergie est communicative, vous montrez l’exemple. Le …

Créez plus. Consommez moins.

Si chaque seconde que vous passez à consommer (Télé, réseaux sociaux, jeux vidéos, etc.) Vous la passiez à apprendre (Lire, suivre des formations, analyser vos erreurs, réfléchir, etc.) Et à créer (Ecrire, poster un article pour votre blog, prendre une photo, peindre, travailler sur votre projet, etc.) Que deviendrait votre vie dans 6 mois ? Dans 1 an ? Dans 10 ans ?

Comment toujours avoir de l’énergie pour mener à bien vos projets

Le tour de France à la voile est une épreuve sportive difficile, qui demande beaucoup d’énergie. Les régates s’étalent sur un mois et on y enchaine les courses sans une journée de repos. Certaines régates durent même plus de 24 heures et, dans ce cas là, c’est 2 ou 3 jours qui s’enchainent avec seulement quelques heures de sommeil. J’ai toujours été sportif et eu un bon niveau d’énergie. L’épreuve en elle-même ne m’a jamais posé de problèmes. Je suis toujours arrivé au bout. Le plus dur n’était pas le Tour de France en lui-même, mais les 2 semaines qui suivaient la fin de l’épreuve. A chaque …

Que voulez vous vraiment ?

Que voulez-vous vraiment ? Créer votre entreprise ? Mais êtes vous prêt à faire le nombre d’heures que cela demande et à vivre sans avoir de garanties de revenus ? Devenir millionaire ? Mais êtes vous prêt à endurer le stress et les responsabilités que cela implique ? Devenir auteur ? Mais êtes vous prêt à passer des heures et des heures chaque jour à écrire derrière votre ordinateur ? A essuyer des dizaines de refus de la part d’éditeurs qui jugent votre travail inintéressant ? A lire autant que vous le pouvez pour améliorer votre style ? Devenir un globe-trotter, un « nomade digital » ? Mais êtes …

L’énergie de la réussite

Mener à bien un projet créatif ou un projet entrepreneurial resemble plus à un marathon qu’à un sprint. C’est un marathon mais dans lequel on a ajouté des obstacles, histoire de compliquer encore la tâche. Beaucoup échouent à mener à bien leurs projets. Ils attribuent alors leur échec à un manque de technique, un manque de motivation, ou encore un manque de chance. Mais la vraie raison n’est pas là. Vous n’avez pas besoin de beaucoup de technique pour courir un marathon. Juste savoir courir. Tout le monde sait faire ça. La motivation ? Vous l’avez déjà, sinon vous ne vous lanceriez pas dans ce projet. Un …

Soit vous réussissez, soit vous apprenez

Quel que soit le projet dans lequel vous vous lancez, vous devrez affronter des revers. Dans ce cas, vous avez le choix. Vous pouvez vous lamenter, ou vous pouvez continuer à avancer. Un revers ne devient un échec que si vous abandonnez. Rappelez-vous : Vous n’échouez jamais. Soit vous réussissez, soit vous apprenez. (Ces derniers jours, je n’ai pas réussi à atteindre l’objectif de financement de mon Journal Idéal. C’est un revers, mais pas un échec : le projet continue ! Et au passage, j’aurais appris pas mal de choses concernant les campagnes de financement participatif. Ça me sera certainement utile pour de futurs projets.)