Pour en faire plus, le plus simple est d’en faire moins

Pour en faire plus, le plus simple est d’en faire moins

Pour en faire plus, le plus simple est d’en faire moins.

Ça parait paradoxal mais pourtant, chaque jour, un nombre incalculable de tâches et d’obligations occupent votre planning.

Parmi ces activités, combien son essentielles ?

Vous l’êtes-vous seulement demandé une fois dans votre vie ?

Pendant des années, je ne me suis pas posé cette question. Je n’y faisais pas attention. La tête dans le guidon, mon seul objectif était d’en faire toujours plus. Je pensais que pour être performant, je devais être capable de gérer et accomplir plus de tâches. J’ai essayé des dizaines de méthodes et d’applications pour y arriver.

J’étais toujours débordé et pourtant mes projets — ceux qui étaient réellement importants — n’avançaient pas.

Aujourd’hui, je sais quelles activités sont importantes pour moi — le « pour moi » est important.

Curieusement, il n’y en a que 5 :

  • Faire en sorte d’avoir de l’énergie
  • Ecrire
  • Prendre des photos
  • Lire et apprendre
  • Passer du temps avec ma famille et mes proches

Une fois ces activités essentielles identifiées, mon objectif est de leur donner autant de place que possible dans ma journée.

J’y arrive en éliminant tout ce qui n’est pas en rapport avec ces activités.

J’en fais moins pour en faire plus.

Moins d’activités différentes pour me concentrer sur celles qui sont importantes.