Réseaux Sociaux : la cigarette du XXIème siècle

Tout comme les fabricants de cigarettes ajoutent dans le tabac des substances pour augmenter l’addiction des fumeurs,

Beaucoup de développeurs ajoutent à leurs applications — notamment les réseaux sociaux — des fonctions pour rendre leur utilisation plus addictive.

Ils y ont tout intérêt car plus nous y passons du temps, plus ils gagnent d’argent.

Ce n’est pas entièrement de notre faute donc si nous passons trop de temps sur notre smartphone mais, maintenant que nous le savons, c’est de notre ressort de moins l’utiliser.

Tout comme vous pouvez arrêter la cigarette, vous pouvez arrêter les réseaux sociaux.

Et s’ils vous sont absolument nécessaires — professionnellement par exemple — vous pouvez instaurer des règles pour en limiter votre utilisation.

Par exemple, ne les consulter qu’une fois par jour et depuis votre ordinateur, jamais depuis votre smartphone.

En moyenne, une personne regarde son téléphone 40 fois par jour, pour un total de 3 heures environ1. Que pourriez-vous faire de ces 3 heures si vous ne les perdiez pas inutilement ?

(Depuis ce matin, les inscriptions à ma nouvelle formation Le Flou Autrement sont ouvertes. En moins de 15 minutes par jour, vous apprendrez comment maitriser le flou et l’utiliser pour améliorer vos photos. Ce sera beaucoup plus enrichissant que de perdre ces 15 minutes sur Facebook, je peux vous l’assurer.)

Notes   [ + ]

1. Source : Digital Minimalism, Cal Newport