Votre esprit est comme un réservoir…

Votre esprit est comme un réservoir.

Il se remplit petit à petit des pensées que vous lui fournissez, jusqu’à déborder.

Lorsqu’il déborde, vous vous sentez perdu. Comme si tout allait trop vite, comme si vous ne contrôliez plus votre vie.

Pour que votre esprit soit toujours calme et serein, pour que vous ressentiez vous aussi ces sentiments, vous devez régulièrement vider votre esprit — comme si vous vidangiez ce réservoir.

La façon la plus efficace de le faire est de prendre un stylo, quelques feuilles de papier et d’écrire à la main tout ce qui vous passe par la tête jusqu’à avoir rempli deux feuilles.

(Julia Cameron dans son livre « The artist’s way » — traduit en français : Libérez votre créativité — décrit une pratique très similaire : les « Morning Pages »).

Il n’y a pas de mauvaise façon de le faire.

Le but de cette pratique n’est pas de créer quelque chose d’artistique ou d’intelligent.

Inscrivez simplement tout ce qui vous passe par la tête, comme si vous vidiez votre cerveau.

Si c’est décousu, que ça part dans tous les sens, qu’il n’y a aucune logique, ce n’est pas un problème.

Rien n’est trop stupide, trop inutile ou trop bizarre pour être écrit.

Personne n’est autorisé à relire ce que vous écrivez. A part vous si vous le souhaitez — mais attendez quelques semaines avant de le faire. N’ayez donc pas peur de paraitre ridicule.

Si vous avez du mal à vous libérer, jetez vos feuilles après les avoir écrites.

Si vous n’avez rien à écrire, répétez « Je n’ai rien à écrire » jusqu’à remplir vos trois pages — vous en aurez mare avant et trouverez autre chose à écrire, ne vous en faites pas.

Vous devez suivre ce rituel au moins une fois par jour.

Deux fois est à mon avis le meilleur compromis.

Plus régulièrement si vous en ressentez le besoin.

Mais vider votre cerveau n’est pas suffisant.

Si le réservoir est vide, il se remplira à nouveau des mêmes pensées que vous venez d’éliminer.

Une fois vide, vous devez remplir votre cerveau de pensées créatives et positives.

Comment ?

En choisissant avec soin les activités que vous ferez juste après avoir vidé votre cerveau.

Personnellement, j’utilise cette méthode à deux moments de la journée :

1/ Le soir, juste avant de me coucher.

Souvent dans mon lit, je commence par me vider le cerveau en écrivant deux pages avec tout ce qui me passe par la tête.

Immédiatement après, je prends mon Journal Idéal, et je choisis la tache la plus importante que je devrais accomplir le lendemain matin.

Je fais en sorte que cette tâche soit à la fois créative, passionnante et me fasse avancer aussi rapidement que possible vers mon objectif du moment — vous comprendrez dans quelques lignes pourquoi c’est important.

Ensuite, je choisis 4 à 5 tâches secondaires — pas plus de 5 taches — que j’essayerai d’accomplir dans la journée.

Une fois ceci fait, j’ouvre un livre et je lis pendant quelques minutes avant de me coucher.

Cette pratique me permet de me vider l’esprit avant de dormir — ce qui me permet de m’endormir plus facilement — puis de le reremplir avec des pensées motivantes et créatives — le projet sur lequel je travaille en ce moment.

La lecture est optionnelle mais elle va dans le même sens : remplir mon cerveau d’idées créatives et motivantes.

2/ Le matin, juste avant de commencer à travailler.

Lorsque je m’installe à mon bureau, je commence par me vider le cerveau en écrivant deux pages avec tout ce qui me passe par la tête.

Une fois ceci fait, j’attaque ma journée de travail avec une tâche créative, passionnante et qui me permet d’avancer vers mon objectif du moment — vous savez, celle à laquelle j’ai réfléchi la veille au soir.

Cette tâche me motive, elle me lance sur une bonne dynamique que je garderai ensuite toute la journée.

Si je commence ma journée par remplir un tableau Excel — tâche dont j’ai horreur et que j’évite autant que possible — je me mets dans de mauvaises conditions pour le reste de la journée.

Me vider le cerveau puis travailler sur une tache créative, qui concerne mon objectif du moment, me permet de remplir mon cerveau de pensées positives.

Si vous suivez ce rituel avec assiduité, vous profiterez en permanence d’un esprit calme et serein.

Vider votre cerveau est important.

Le remplir de pensées positives et créatives l’est encore plus.

Comme l’explique Norman Vincent Peale, une fois ceci fait, lorsque vos peurs, vos soucis et toutes les pensées négatives qui avaient l’habitude de vous hanter reviendront à la charge, elles trouveront sur la porte de votre cerveau un écriteau qui indique « occupé ».

Then, when the old fears, hates, and worries that have haunted you for so long try to edge back in, they will in effect find a sign on the door of your mind reading ‘occupied’. — Norman Vincent Peale

Nicolas Croce
Photographe, auteur best-seller, fondateur du Programme Premium

Cet article vous a plu ?

Recevez chaque matin un conseil comme celui-ci pour vous motiver, vous faire réfléchir ou vous aider à progresser en rejoignant le Programme Premium.

Vous bénéficierez de nombreux autres avantages : l'accès à une communauté privée de créatifs motivés et ambitieux, des contenus exclusifs, des formations, etc.

En savoir plus